Mariage Venise

Quel est le theme du prochain Carnaval?

Depuis la restauration du carnaval à la fin des années 70, les thèmes et masques étaient souvent en rapport avec l’idée du voyage, de la découverte de nouvelles cultures, dans une ambiance Vénitienne qui fut toujours propice au commerce international.

En 1982, un jumelage avec Naples aboutit à la rencontre de Pulcinella et Arlequin. Ces deux personnages de comédie devinrent les caricatures des caractères vénitiens et napolitains.

En 1984, le thème élu fut « Venise et les estrangers », et en 1985, un jumelage entre Venise et Paris, les deux villes les plus célèbres et prisées des touristes, permit aux visiteurs de combiner la magie de ces deux cités féeriques.

En 1984, le thème élu fut « Venise et les estrangers », et en 1985, un jumelage entre Venise et Paris, les deux villes les plus célèbres et prisées des touristes, permit aux visiteurs de combiner la magie de ces deux cités féeriques.

En 1994, le thème adopté fut « l’Est et ses porcelaines » ; en 1985, 200 ans après sa mort, le thème du carnaval fut consacré à Giacomo Casanova. Il fut l’un des personnages phare de la belle époque de Venise et du carnaval, par son insouciance, son libertinage, sa curiosité des autres cultures et son esprit cosmopolite. Il est l’emblème du carnaval de Venise du XVIIIème siècle.

En 2003, le carnaval fut dédié à Federico Fellini, un réalisateur de cinéma visionnaire, en l’honneur des 10 ans de sa mort.

En 2004, le thème « Orient Express, voyage masque sur la route de la soie » impliqua quatre pays : la Thaïlande, la Chine, le Japon et l’Inde.

En 2006, le thème « Le canard et le lion » en référence à la Chine et ses pièces de théâtre. Les événements prestigieux et fêtes privées dans les palais historiques s’enchainaient, au grand bonheur des enfants et des adultes.

En 2012, le thème fut consacré à la mise en scène de la vie quotidienne « La vie est une fiction, portez un masque ». Venise se transforma en capitale Européenne du théâtre et regagna son statut de cité du théâtre. Antonio Vivaldi et Antonio Guardi, alias Il Canaletto, eurent un rôle important à jouer dans les mises en scène théâtrales de l’époque.

L’essence même de ce thème : « La vie est une mascarade, et le théâtre est une représentation de la tragédie humaine et de tous ses personnages. Dans la vie, chacun joue plusieurs rôles, et lors du carnaval, par magie, les rôles sociaux imposés disparaissent, et nous pouvons regagner une nouvelle identité en remontant dans le temps, le temps des coutumes ancestrales qui se mêlaient dans la ville du carnaval, dans la ville du théâtre ».